le strabisme, repérage et traitements

strabismeLe strabisme est un défaut visuel qui peut facilement être repéré chez les individus atteints. Il n’ s’agit pas d’une maladie des yeux à proprement parler mais bien d’un défaut visuel, dû à l’insuffisance de certains muscles des yeux.

A partir de quel âge peut-on être atteint de strabisme, comment être sûr qu’il s’agit bien d’un strabisme, peut-on y remédier entièrement, quels sont les traitements disponibles pour y venir à bout?

Ce sont autant de question que l’on peut être amené à se poser, que l’on ait un enfant en bas âge que l’on suspecte d’avoir ce défaut visuel ou que l’on soit soit même porteur de ce défaut depuis un petit moment.

 


 

Le strabisme et ses symptômes

Il n’est bien souvent pas très évident de subir le regard des autres lorsque l’on est atteint de strabisme. Tant que l’on est enfant, nous faisons moins attention à ce genre de détails mais en grandissant ce phénomène de prise de l’attention des autres est de plus en plus perceptible.

En effet, le strabisme est un défaut visuel qui peut facilement être détecté. Bien souvent, au moins l’un des deux strabisme chez le bébéyeux n’est pas présent en position « normale » lorsque l’individu atteint regarde droit devant lui. C’est à dire qu’un individu non atteint de strabisme aura la pupille et l’iris présents au centre de l’oeil, tandis que s’il est atteint de strabisme on pourra avoir l’impression qu’il regarde à gauche ou à droite alors qu’il regarde au centre. Ce symptôme est détectable même chez les bébés.

Lorsque le strabisme est porté sur un seul des deux yeux les conséquences sont moindres car l’autre oeil, dont les muscles fonctionnent normalement, est capable de prendre le dessus. En effet, le cerveau reçoit les deux images de chacun de nos deux yeux, il va traiter préférentiellement celle renvoyée par l’oeil non atteint par le strabisme et retransmettre cette image. Nous voyons donc clairement et sans problème à partir du moment où seulement un seul des deux yeux est atteint.

Par contre dans la mesure où les deux yeux sont atteints, la vision en est perturbée et le position des yeux est modifiée dans les deux cas. La fatigue des yeux ressentie est plus importante également car l’individu doit sans cesse être en train de faire appel à ses muscles de la vue pour essayer de palier au problème. En outre, une personne atteinte de strabisme aux deux yeux ressemble à une personne qui louche, vers l’intérieur de l’oeil ou vers l’extérieur de l’oeil sauf qu’elle ne le fait pas volontairement.

Outre le fait physique du strabisme, cela a également des conséquences sur la vue : un individu atteint de strabisme peut voir double, c’est pourquoi il est essentiel de traiter le strabisme, sous peine d’être considérablement gêné dans son quotidien.

 

Les différents types de strabisme

En fonction de l’orientation des yeux entre eux, on parle de différents types de strabisme. On distingue ainsi le strabisme divergent : c’est lorsque les deux yeux vont dans des direction opposées ou au moins l’un d’entre eux si un seul des deux yeux est atteint de strabisme (le plus extrême étant d’avoir les yeux complètements portés vers l’extérieur de chaque côté).

Le strabisme convergent est l’opposé du strabisme divergent. C’est donc lorsque les yeux vont dans la même direction, vers le bord intérieur de l’oeil, ou que l’oeil atteint (s’il n’y en a qu’un) se dirige vers le nez. La majorité des strabismes détectés durant l’enfance, de la naissance à 6 ans environ sont des strabismes convergents.

strabisme horizontalOn distingue enfin le strabisme vertical, qui consiste à une déviation des yeux sur le plan vertical. C’est lorsque l’un des deux yeux (ou les deux dans certains cas) se dirigent soit vers le haut soit vers le bas.

Une partie de l’iris est donc cachée, on ne peut voir le cercle complet d’un individu atteint de strabisme vertical. Bien entendu, ce type de strabisme peut être cumulé avec un strabisme convergent ou un strabisme divergent.

 


 

Les traitements existants pour le strabisme

Il est important de prendre le problème du strabisme au plus tôt, dès sa détection afin d’y remédier le plus rapidement possible. En outre, il s’agit d’un défaut visuel qui est susceptible de s’aggraver ou en tout cas d’être plus difficile à traiter s’il est pris tard. Ainsi, un enfant atteint de strabisme sera plus facile à soigner afin de retrouver un regard » normal » comparé à un adulte qui débute son traitement contre le strabisme.

Classiquement un individu atteint de strabisme se verra proposer le port de lunettes bien spécifiques qui permettent de « redresser » les yeux correctement au fur et à mesure que l’individu les porte. Les muscles des yeux sont ainsi travaillés de manière efficace pour rétablir un champ de vision correct.

traitement strabismeDans la mesure où un seul des deux yeux est touché, les individus atteints portent bien souvent sur leurs lunettes un pansement spécifique au niveau de l’oeil sain, de manière à stimuler les muscles de l’oeil atteint.

On empêche par cette méthode l’oeil sain de prendre le dessus et le cerveau de ne restituer que l’image de l’oeil sain. Il devra nécessairement traiter l’image de l’oeil atteint.

Dans ce cas, on oblige notre corps à percevoir avec l’oeil atteint de strabisme, ce qui aboutie donc à la stimulation des muscles qui peuvent être un peu paresseux. Ce type de traitement du strabisme se voir beaucoup chez les enfants. On agrémente les lunettes d’un plastique coloré, étant fait pour divertir l’enfant.

L’opération du strabisme peut être une autre solution. Il s’agit là d’une manière beaucoup plus radicale pour le traitement du strabisme mais qui a fait ses preuves également, tout du moins au niveau esthétique.L’opération du strabisme va consister à jouer sur les muscles des yeux de manière à ramener au centre l’iris et la pupille au repos.

Ainsi, s’il s’agit d’un strabisme divergent, bien souvent cela cela va consister à rallonger un des muscle sur le côté opération strabismeextérieur de l’oeil qui pourrait être trop court. Au contraire pour le strabisme convergent, l’opération du strabisme va consister à raccourcir le muscle de manière à ramener la pupille au centre. Dans le cas d’un strabisme vertical, cela pourra également nécessiter une extension ou un rétrécissement de certains muscles des yeux.

Il s’agit d’une opération des yeux pratiquée depuis un petit moment déjà, aussi sûre que l’opération de la myopie, qu’il s’agisse d’une opération laser ou d’une opération classique. Par contre, elle n’est pas en mesure de corriger toutes les parties du strabisme et cela nécessitera probablement toujours le port de lunettes spécifiques, mais durant un temps plus court.

Cela permet tout de même de corriger le défaut esthétique et de beaucoup moins subir le regard des autres puisque porter des lunettes est chose courante aujourd’hui et que l’on ne fixe pas ces personnes autant que celles dont le strabisme peut se voir. les lunettes peuvent même être un réel atout physique, il n’y a qu’à regarder les lunettes de soleil, voir même les lunettes fantaisie qui vous mettent au top pour le déroulement d’une soirée.

Des exercices physiques de l’oeil ou des yeux atteints peuvent également être envisagés en complément du traitement classique. N’hésitez pas à consulter votre médecin traitant et plus précisément votre ophtalmologue afin d’avoir des renseignements en la matière. Ainsi, il existe par exemple des exercices de yoga des yeux susceptibles de soulager un peu la vue. De même, l’orthoptiste est un professionnel de santé qui est spécialisé dans le traitement du strabisme et le renfort des muscles des yeux. Il s’agit d’une sorte de kinésithérapeute spécialisé dans les yeux.

 


 

Laisser un commentaire