La position des yeux dans le yoga

position des yeux dans le yogaLa position des yeux dans le yoga est variable au cours d’une séance de pratique. Le professeur de yoga doit savoir vous guider correctement et notamment vous emmener à orienter votre regard différemment suivant les positions, ou postures, qu’il vous fait adopter.

Ainsi la position des yeux dans le yoga est déjà fonction de la posture que vous adoptez mais également du résultat souhaité. En effet, en fonction de la direction de vos yeux, le travail sur le corps ne sera pas le même, le but est de bien stimuler des éléments différents de votre organisme.

 


Les 4 positions des yeux dans le yoga

La position simple

La position des yeux dans le yoga la plus connue est celle des yeux postés droits devant soi, dans la direction de la tête.

Celle-ci peut varier légèrement pour aller fixer un point afin de maintenir son équilibre si le regard est porté sur le sol ou le plafond, on peut également fixer le bout de ses doigts pour aider à s’étirer convenablement tout du long de la pratique de certaines postures de yoga.

Les yeux rivés sur l’espace entre les deux sourcils

Une autre position des yeux dans le yoga consiste à regarder entre les deux sourcils, ce qui fait loucher vers le haut. Les yeux et plus particulièrement la fixation de chacun doit mener au point convergent qui se situe bien entre les deux sourcils. Cette technique permet notamment de stimuler l’hypophyse, partie très importante de votre cerveau qui régule la sécrétion de certaines hormones comme les hormones de la thyroïde. Cela permet également de renforcer le nerf optique.

Tratak_fixation de l'espace entre les deux yeuxC’est au niveau de ce point entre les deux yeux que se situe l’un des chakra que l’on recherche activement à travailler en yoga : l’ajna chakra. Travailler sur ce chakra permet notamment d’équilibrer le haut du corps. Si vous souhaitez travailler l’ensemble de vos chakras, nous vous conseillons ce logiciel.

Pour information, il est également possible de le travailler en fixant le haut de la flamme d’une bougie (la partie bleue clair) positionnée à 50 cm de vous au sol ou juste devant vos yeux. Cette technique s’appelle tratak. Vous devez fermer les yeux quand ils se mettent à piquer et vous représenter mentalement ensuite la flamme de la bougie que vous venez de fixer.

Les yeux rivés sur le bout du nez

Il peut arriver également qu’au cours d’une pratique de séance de yoga, vous ayez à fixer le bout de votre nez de vos deux yeux. A ce moment là vos yeux louchent donc bien entendu. D’ailleurs cela fait penser au strabisme de type convergent, mais il s’agit d’un strabisme provoqué et non permanent, sans aucun danger, qui peut vous faire travailler vos yeux, tout comme les techniques de yoga des yeux.

Cette position des yeux dans le yoga vous fera aussi renforcer votre nerf optique. La tenue n’est généralement pas très longue, tout comme la technique précédente de fixation de l’espace entre les deux sourcils. Cette position des yeux permet également de travail sur le premier chakra, mouladhara : travail du périnée chez l’homme et du col de l’utérus chez la femme, siège de la kundalini : éveille l’énergie.

Les yeux fermés

Lors des techniques de relaxation ou de certaines techniques de souffles, vous pourrez pratiquer ce qu’on appelle chidakash, qui consiste simplement à fermer les yeux et à être témoin de vos pensées, d’imaginer un espace derrière le front, à l’infini. Cette technique permet de se relaxer pleinement tout en profitant de sa posture de relaxation. Elle apporte donc bienfaits et relaxation de vos tensions éventuelles, bien que celles-ci soient déjà bien traitée en partie avec l’hatha yoga.

Une autre technique, qui se prénomme bindu consiste à fermer les yeux également et à fixer l’espace derrière la tête. Cela consiste plus précisément à observer les sons environnants pour prendre un détachement. Cela permet également, tout comme la fixation de l’espace entre les deux sourcils mais de manière directe : le travail et la stimulation de la thyroïde.

 


La position des yeux dans le yoga suivant les postures

En général, lorsque vous effectuez une posture debout en équilibre, vous allez chercher à fixer un point imaginaire au sol, devant vous, afin de vous aider à trouver un bon équilibre et de « tanguer » le moins possible (ce qui peut s’avérer délicat dans les premiers temps de votre pratique de yoga).

posture de l'arbre_yogaC’est notamment le cas lorsque vous pratiquez la posture de l’arbre qui consiste à joindre les mains et à les amener devant votre poitrine ou à les lever au dessus de votre tête, ainsi qu’à mettre un pied sur l’autre pour rester en équilibre.

Une variante consiste à amener le pied posé sur l’autre au niveau de l’intérieur de sa cuisse, de manière à former un angle droit entre le tibia de la jambe plié et la cuisse de la jambe tendue sur laquelle votre pied qui ne touche pas le sol est posé.

Toutefois, pour certaines personnes, l’équilibre sera plus facile à trouver en regardant un point imaginaire au niveau du plafond, bien que cela ne représente pas la majorité des individus qui pratiquent le yoga.

Durant ce que l’on appelle une torsion, lorsque votre buste exécute une sorte de vrille d’un côté, qu’il s’agisse du côté yoga_torsiongauche ou du côté droit (une torsion est possible à partir de plusieurs positions, jambes tendues ou même lors d’une position de yoga assise), la position des yeux dans le yoga sera fixe et consistera à regarder au loin, en suivant le mouvement de votre corps. Ainsi, si vous réalisez une torsion à droite (l’épaule gauche est ramenée vers le centre de votre buste et la droite vers votre dos), cela consistera à regarder sur votre côté droit, la tête dans l’axe de votre épaule.

Dans certains cas, la position des yeux dans le yoga sera portée vers le haut, ainsi que votre tête. C’est notamment le cas lors de la position de la lune ou de la demi-lune. Les deux jambes sont tendues, votre buste est penché d’un côté et la main opposée levée vers le plafond. Le but de cette position est notamment d’étirer tout un côté de votre corps puis après l’autre. ainsi, lors de la demi-lune à gauche par exemple, votre buste est légèrement penché du côté gauche, votre main gauche se situe le long de votre jambe gauche et la main droite est levée, paume de la main dirigée vers le plafond. Là, les yeux doivent fixer le bout des doigts, donc sont dirigés vers le haut.

Enfin, dans un bon nombre de postures de yoga vous pourrez être amenés à vous relaxer en fermant les yeux. Ceci dit, même pour la position de l’arbre (position d’équilibre sur un pied), pour accentuer la difficulté une fois que vous maîtrisez votre équilibre en posant le regard au sol.

Lors de techniques de souffles, ce que l’on nomme le pranayama, il n’est pas rare d’avoir les yeux fermés. Tout le jeu consiste alors à imaginer un espace derrière le front ou derrière la tête et de laisser vagabonder son esprit en restant témoin de ses pensées, sans porter de jugements.

 


Laisser un commentaire