La conjonctivite enceinte : comment agir ?

conjonctivite chez la femme enceinteLa conjonctivite enceinte est l’une des maladies des yeux que l’on peut développer durant la grossesse, tout comme avant d’avoir envisagé de mettre au monde un enfant. Les conséquences sont les mêmes, à ceci près que lorsqu’il s’agit d’une conjonctivite causée par une bactérie, ceci peut s’avérer plus angoissant.



Bon nombre de femmes en temps normal se posent déjà la question de savoir si cela vaut le coup ou non de consulter un médecin lors de la contraction d’une conjonctivite classique. C’est d’autant plus vrai lorsque l’on est enceinte. En effet, le partage de deux êtres pour en créer un troisième est une chose magnifique en soi mais très angoissante au cours des 9 mois à passer (bien entendu, certaines femmes ont la faculté de mieux gérer ces angoisses que d’autres personnes) et ce d’autant plus que l’on sait qu’une simple pathologie qui ne nous aurait fait aucun mal avant la grossesse pourrait vite devenir néfaste pour le bébé que nous portons.

Ainsi, si vous suspectez une conjonctivite enceinte, la question principale à laquelle vous pouvez faire face est la question suivante : que dois-je faire ? Auparavant il faut vérifier que les symptômes sont bien là et qu’il ne s’agisse pas d’un orgelet ou encore du chalazion par exemple mais bien d’une conjonctivite purement et simplement.

 

La conjonctivite enceinte : quels sont les symptômes?

La conjonctivite enceinte est strictement identique à une conjonctivite classique. Le premier signe est un oeil dont le blanc des yeux se rougi, donc les yeux rouges. Ceci ne s’arrête pas d’ailleurs au blanc de l’oeil mais peut atteindre la paupière, souvent la paupière supérieure dans ce genre de cas d’ailleurs.

C’est ce symptôme de paupière rouge, ou enflée, qui peut faire penser à un orgelet ou un chalazion. L’orgelet va se situer à la base d’un cil et présenter une petite boule qui va prendre une couleur blanche, comme un bouton à l’oeil, il s’agit d’une infection au niveau des glandes à la base d’un cil. Le chalazion lui sera sur une surface un peu plus étendue et pas forcément sur le bord de l’oeil, il s’agit d’un canal de glandes spécifiques appelées glandes de meibomius qui peut se boucher et provoquer l’inflammation.

conjonctivite enceinte

En bref, si votre oeil vous gratte en plus d’être enflé et rougeâtre, c’est qu’il s’agit bien d’une conjonctivite. En effet, c’est souvent le symptôme le plus révélateur, les personnes souffrant de conjonctivite, maladie des yeux assez répandue, se frottent les yeux régulièrement dans la journée.

En plus de cela, s’il s’agit d’une conjonctivite avec une origine bactérienne, les yeux collés au réveil est un autre symptôme à prendre en compte pour la conjonctivite enceinte, tout comme pour la conjonctivite en temps normal (dû à une accumulation de pus).

 

 

Les trois sortes de conjonctivite enceinte

Comme vous le savez sûrement déjà, la conjonctivite peut émaner de 3 facteurs. En effet, sa première origine et la plus répandue, qu’il s’agisse de conjonctivite chez la femme enceinte ou d’une conjonctivite chez une personne lambda, est la conjonctivite causée par une bactérie. Cette bactérie trouve dans l’oeil un milieu propice pour son développement et se multiplie ainsi à son aise. Nos yeux ont des mécanismes de défense naturels, contenus notamment dans les larmes mais qui dans certaines conditions ne suffiront pas. Ceci allié à un affaiblissement de notre défense immunitaire fera que l’infection est rendue possible.

Ensuite vient la conjonctivite causée par un virus. C’est le second cas de conjonctivite enceinte ou non que l’on retrouve. Le symptôme des yeux collés n’apparaît pas dans ce cas, mais les autres (yeux rouges et qui grattent) sont bien présents.

Enfin, certaines femmes développent des allergies qui peuvent causer les symptômes d’une conjonctivite. Ainsi, la conjonctivite chez la femme enceinte peut provenir d’une allergie. Il faut toutefois savoir que durant la grossesse, les hormones changent et qu’il est probable qu’une allergie que vous ayez porté pendant un laps de temps plus ou moins long disparaisse après la grossesse. C’est l’un des multiples points positifs dans la grossesse d’ailleurs.

 

Conjonctivite enceinte : quels remèdes ?

Une conjonctivite enceinte peut s’avérer plus néfaste qu’une conjonctivite contractée dans un état « classique ». En effet, il ne faut prendre de risque sous aucun prétexte lorsque l’on porte un enfant, même si nous sommes sensés pouvoir le défendre grâce à nos cellules immunitaires pour certaines infections, mieux vaut ne pas tenter le diable.

En outre, une consultation avec un médecin dans le cadre d’une conjonctivite enceinte est vivement recommandé, en n’oubliant pas de lui préciser votre état si celui-ci n’est pas au courant et que la grossesse ne se voit pas encore pleinement.

Ceci est d’autant plus vrai si vous constatez que vous avez de la fièvre car qui dit fièvre dit grosse infection. Au premier signe de température trop élevé (avoisinant les 38°C), il ne faut pas hésiter, et ce en aucun cas, à aller consulter un médecin, quitte à vous rendre directement aux urgences si cela tombe à un moment où vous ne pouvez trouver de cabinet de médecin généraliste d’ouvert. Mieux vaut prévenir que guérir, se rassurer pleinement quant à sa santé et à celle de son enfant à naître.

Certaines femmes, surtout lorsqu’elles sont enceinte préfèrent avoir recours à des remèdes naturels contre la grossesseconjonctivite enceinte. Cela reste possible dans la mesure où vous n’observez pas de fièvre. Ceci dit, ne perdez pas de vue que les médecins savent ce qu’ils font pour la plupart et que certains médicaments sont adaptés aux femmes enceintes. En outre, le traitement pour une conjonctivite, célèbre maladie des yeux, est sous forme de collyre, goûtes pour les yeux avec un antibiotique ou sous forme de pommade à mettre dans l’oeil, il s’agit donc d’un traitement local et non généralisé puisque vous n’ingérez rien.

Ceci dit, il convient tout de même de ne pas utiliser n’importe quel produit par plus de sécurité mais bien d’un produit qui convienne à votre état de grossesse. Si vous n’avez pas confiance en votre médecin, n’hésitez pas à lire la notice, la mention « déconseillé chez la femme enceinte » vous indiquera clairement que la prise de ce médicament n’est pas conseillée dans votre condition.

Généralement, un traitement pour conjonctivite enceinte sera donné dans un temps plus court que chez une femme non enceinte afin de limiter les risques éventuels attenants à l’utilisation du médicament. Toutes les précautions doivent être prises pour vous soigner. Il ne faut pas oublier que sans traitement, les conséquences peuvent s’avérer encore plus néfastes, surtout en cas de fièvre (qui pourrait cacher autre chose qu’une conjonctivite d’ailleurs).



 

Laisser un commentaire